L’une des traditions Aveyronnaises qui perdurent est bien celle du « bien manger » !

Voici un pays riche en produits du terroir : du vin aux fromages, de la viande aux pâtisseries, l’Aveyron est gourmand.

Au siècle dernier, CURNONSKY, que l’on surnommait « le prince des Gastronomes », ne disait-il pas :

« Le Rouergue est un de ces pays comblés par la nature qui font aimer la vie sur la planète » !

Quelques recettes bien d′ici !

 

 

LA SOUPE AU FROMAGE

soupe au fromage

La soupe au fromage Postomòlia, selon Marie-Aimée, habitante de Pousthomy

« Ce qui fait la soupe bonne, c’est le bouillon et la qualité du fromage ! Je prépare une marmite de bouillon avec oignons, carottes, poireaux, céleris, girofle,  friboule, laurièr et toutes les herbes qu’on peut trouver au jardin ainsi que sel et poivre. J’ajoute des os de veau ou de bœuf, une poule et surtout des talons de jambon sec (tu sais, ceux qui commencent à rancir). Autrefois, on le gardait pendu devant la cheminée en prévision de cette soupe.

Comme fromage, j’utilise moitié gruyère, moitié cantal que je râpe au dernier moment.. Il faut aussi du « chou de cochon », du chou fourrager bien vert, pas du chou pommé bien trop mou. J’enlève les côtes et ne garde que le vert. J’ai gardé du gros pain bien rassis (surtout pas du pain de ville !) »

La recette :

« Le bouillon doit mijoter longtemps et doucement pour être bien corsé (pas de « cube » !)

Je roule les feuilles de chou, bien serrées et les coupe en lanières fines, je les cuis dans un peu d’écume de bouillon allongé avec de l’eau.

Je coupe des talhons de pain assez fins.

Je beurre un grand plat en terre et je « monte les couches » : une couche de pain, une couche de chou (on doit voir le pain à travers le chou), une couche de fromage, peu de sel et du poivre, et on recommence. Il faut mettre au moins quatre épaisseurs.

Ensuite, je mouille la soupe avec le bouillon, elle doit être assez mouillée mais  surtout pas liquide. Je la laisse carper. Pour voir si elle est correctement mouillée, je penche mon plat, le bouillon doit affleurer au bout du plat.

Pour finir, j’ajoute une couche de fromage et je cuis au moins une heure trente en commençant à four doux, la soupe doit être bien dorée.

A déguster à la fourchette en l’accompagnant  d’un bon vin rouge »

Bon apetìs ! (Bon appétit) 


LES FARÇOUS

farcous - copie

Chaque Grand-Mère Aveyronnaise avait sa recette de farçou !

Profitez des légumes du marché en préparant des farçous avec le vert de ces légumes.

Faites blanchir épinards, vert de blette, laitue, oseille …. Hachez les avec un oignon, une gousse d’ail (ou plus) et un bouquet de persil.

Ajoutez 4 verres de lait, 4 verres de farine et 2 œufs.

Faites cuire dans une poêle bien huilée à feu vif des petites galettes.

Servir avec une salade et pourquoi pas de la charcuterie de la région.


LA FLAUNE

DSCF6641 - copie

La flaune est un dessert emblématique des Causses. Sa base est la recuite, ce petit lait de brebis chauffé à 95°C.

Ingrédients : 1 kg de recuite, 500 g de sucre semoule, 7 œufs entiers, 5dl de crème fraîche, zeste de citron, eau de fleur d’oranger.

Etaler une pâte brisée dans un moule. Égoutter la recuite, passer celle-ci au tamis fin. Travailler la recuite avec le sucre et les œufs. Incorporer la crème fraîche, le zeste de citron et l’eau de fleur d’oranger. Verser le tout sur la pâte. Cuire à four chaud à 150° pendant 30 minutes, terminer la cuisson à 180°. Saupoudrer de sucre semoule dès la sortie du four.


Et, pourquoi pas durant votre séjour essayer ces délicieuses recettes ?

Vous vivrez ainsi deux moments de plaisir :

Le premier, en prenant tout votre temps pour aller flâner au milieu des étals des marchés, voir, sentir, goûter et échanger avec les producteurs. Le second, en vous régalant !


Les Marchés

 

marchepays

LUNDI

  • Réquista : marché ovin à 9h30
  • Albi : marché 100% producteurs
  • Coupiac : Marché nocturne, à partir de 19h, parking de le Poste (juillet-août)

MARDI

  • Brousse le Château : le matin (juillet-août)
  • Albi : Marché Bio 16h-20h, place F. Pelloutier

MERCREDI

  • Coupiac : Marché de Pays, le matin, parking de le Poste (juillet-août)
  • Camarès : Marché de Producteurs de Pays, le matin, place de la Poste (juillet-août)
  • Ambialet : Marché de Pays, le matin (juillet-août)
  • Saint Sernin sur Rance : Marché de Pays, à partir de 18h, place du Fort (juillet-août)

VENDREDI

  • Alban : Marché de Pays, de 17h à 20h, place des Tilleuls (juillet-août)

SAMEDI

  • Saint Affrique : Marché hebdomadaire, toute l’année : le matin
  • Trébas : Marché de Pays, le matin

La bible de la gourmandise aveyronnaise !

Vous y trouverez des spécialités, des recettes et entretiens avec les chefs de l’Aveyron, les bons produits de l’Aveyron… avec une immersion au plus près des producteurs grâce aux reportages d’Emilie Gentils. Tout cela dans un magazine ponctué de ces photos qui savent donner l’eau à la bouche.

Il est également disponible au différents bureaux d’information de l’Office de Tourisme Rougier d’Aveyron Sud.